Des soleils encore verts


Mains d’Œuvres · CAC Brétigny · Bétonsalon · DOC! · La Passerelle


juillet - septembre 2021

Des soleils encore verts est une expérimentation curatoriale convoquant le travail de neuf artistes diplômé·es de l’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris et de l’Ecole nationale supérieure des Arts Décoratifs. Son titre, emprunté au poème éponyme d’Andrée Chedid, ouvre à de nouveaux imaginaires, donne à voir des formes de résistances et de spiritualités contemporaines, rêve à des futurs alternatifs. Des soleils encore verts s'inscrit dans les interstices, dans les failles de programmation des lieux qui l'accueillent. Elle déploie sa propre cartographie, s’ancrant temporairement dans des territoires, valorisant l’écoute des lieux, des forces qui s’y expriment et des êtres qui les habitent.

Un premier cycle de cette initiative s'inscrit au sein de quatre espaces : Mains d’Œuvres, lieu indépendant de création et de diffusion pour l’imagination artistique et citoyenne ; le CAC Brétigny, conçu comme un espace collectif portant une grande attention au territoire et à ses publics ; Bétonsalon - Centre d’art et de recherche qui développe des activités collaboratives autour de l'hospitalité et des manières de faire commun; et l’association DOC!, lieu autogéré de résidences et d’expositions, pensé par et pour les artistes.

Les pratiques rassemblées conçoivent des utopies et proposent des formes de résistance. Pour « jardiner les possibles » et habiter le monde autrement, les artistes ouvrent un champ d’attention critique aux formes, aux matières et aux techniques qui nous entourent. Ils et elles font place à des soulèvements, à des tentatives, en questionnant l’histoire d’objets, de lieux et d’attitudes porteur·ses de violence.
L’occulte, les spiritualités contemporaines et les savoirs alternatifs s’érigent également en résistance face aux dogmes de la pensée rationaliste. Les artistes de l’exposition révèlent le merveilleux et l’invisible contenus dans les replis, dans les sensations visuelles, auditives et olfactives. À l’écoute des mondes, les œuvres présentées créent de nouveaux paysages, univers étranges et mystiques d’objets habités.

Des soleils encore verts interroge différentes manières de rêver en et au commun et de penser des refuges. Ces espaces peuvent ouvrir des temps de réconfort, de réconciliation avec soi-même et les autres, mais aussi des instants de perte de repères où survient la possibilité de tout réinventer. Les artistes invité·es proposent des espaces d’accueil et d’hospitalité temporaires, invitant à un temps d’arrêt. Ces abris, où l’on peut se mettre à couvert, autorisent à ralentir le rythme et à accueillir l’autre.


Mains d’Œuvres, du 7 au 10 juillet 2021
CAC Brétigny, du 15 au 18 juillet 2021
Bétonsalon, du 30 juillet au 1 août 2021
DOC!, du 3 au 5 septembre 2021
Galerie La Passerelle, Sorbonne-Université, du 16 au 18 septembre 2021



avec le soutien de